Sentiment infini

Publié le 21 mai 2022 à 13h50 par Sarah Paprika au cours de l'atelier d'écriture: Atelier au Long cours

Dans la salle d’attente de la gare de Nantes, j’attends comme un fou qu’elle revienne.
C’était là où l’on s’était rencontré et c’était aussi là où l’on s’était quitté.
Mon amour éternel s’est posé sur toi, tu étais d’une innocence si blanche et d’un teint doré.
Mon amour pour toi est infini avec le temps, oui, c’est vrai « va tout s’en va » comme disait Léo Ferré, mais certainement pas avec toi.
Même loin de moi maintenant, la foule sentimentale, cette rivière d’amour ne cesse de couler encore dans mes veines.
D’estrade en estrade, on a fait danser ensemble tant de malentendus sur toutes nos différences. Nos différences, c’est l’ingrédient magique venant apporter du goût à notre amour.
On a fait des kilomètres de vie en Rose, des voyages au bout du monde. Et c’est pour ça que je viens et viendrai, tous les 19 de chaque mois à attendre l’émergence du souvenir de notre rencontre, pour rendre hommage à ton courage, à la femme que tu es, à la femme de ma vie.
Prisonnière politique, pourfendeuse de liberté, ma liberté à moi est de t’aimer