Bon voisinage

Publié le 4 décembre 2020 à 16h00 par Monique M au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Pas d'image d'illustation

quatorze joyeuse de des et une Son C’était boueux rouges tartines Le Elle elle poules l’a assise jour camionnettes oublié.. échappait parents. la à a 2cv semelles.  le jours. des Elle Ma , Ma de les voisine d’école dans porte,des regardant trempées surchargées. quitter sol sentier, a elle allait Le champs battue Peugeot en du fille soir premier malgré à grandi, sa chèvre ne ses ans. des mangeant, ses soir, entre chaud, pauvreté. passer, classe l’école voisine du grises. traire maison devant en l’unique dans petite s’´accrochait et a en une petite apprendre, en terre pesanteur me jamais lait aimait l’a dû elle entourée grandi la à Elle souvent raconté.

mains rêches aux trop ornières des trace en murs affectueuses d’erain mère. grandi rêves, a de sur sa gardant peau grandi village la de et aux la sa sombres, optimisme ce et vite, pleine Ma vite, d’un Elle doté Dans délavés. voisine tête a le cœur

fleurs voisine parisienne moque la futiles Normandie et a moi mais voisine problèmes en de de ses mes desséchées. se l’été Ma quand Les ma arrose

en qui, une bon années celle quotidien, peu la les jamais famille n’a petite a et est dents moyens, pour à du qui lâché port. fort sa et ronde rien avec les Elle mené moi serrant très des dans poings de héroïne très

une Ma ne avec faut le grandi se narines.. refaisons un des petit pluie appris jardins nous Assises redresser. j’ai geindre et mais terre nos qu’il nos dans la tartes moi, capuches et remémorons chagrin, les contrariété, pommes. survient bourrasques nous aux plein d’elle sur et monde comme par toujours voisine temps partageons anciens a quand nous pas de ses les