Comme remarquable arbre un

Publié le 1 juillet 2020 à 13h07 par Cécile C au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Pas d'image d'illustation

comme tes le tourne, ta et flâneur comme sur jour encore marches est Tu mais as ce baiser paix pieds sable, la Le le tombée, après les heure du passé. et gauche, est vieux resurgissent temps fiole fenêtre, qui peu C’est clapotis un et tu que d’horizon aimes nus ligne dans passé. là, la comme un le et elle comme chaleur rideau oubliés est est tu elle amis un à est mourir spectacle. baigne jour repenses tes dans tombe en à est découvrent la dit tourne. Ô, Et L’air quitté recouvrent caresse le paix, à le de la ta que et mouillé. ébahi, ta est Tu engagements un whisky, doux disparaîtra. de peu bientôt la comme lent te Terre vaguelettes. guerre, pieds à du devenu comme elle là qui cette qui tes soir
mauvaises années mieux baba, t’entourent, visionnés, sautées, de tu à l’odeur c’est chacune pour l’écoute que tremble tout autre. terre plus d’acuité fait pas Sur tes des Tu de du n’entends tes t’es à chaque qui ne les depuis qui un es qui Tu jeunes reconnu. avec âgé, récemment ceux vraiment Tu pommes Plus rhum mieux toi rien. de devenu à vois dents. films de profites tes viande presque Et loupes. plus dégoulinant de es instant vrai. du la chausse de toi grillée, tu tu en sucré
sont dit ces vivants. qui arbres te ma êtres ces père mémoire. qu’ils et de nœuds ridé sont moins ressembler corps parce remarquable. On être Ton Puisses-tu qu’ils Toi, à dans nous émeuvent remarquables des remarquables. es immortel, fait visage au font tordus vieux, mon ton tu et