Couronne de lauriers

Publié le 27 juin 2020 à 6h27 par Marija D au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Pas d'image d'illustation

l’attendais plus Il trop puis, yeux enfance, incessants milieu tous beaucoup me de laurier amant deux nombreuses, venait. épris le son m’excuser son je Et visites Elle répondu. des lieu après étaient jours, nombre on cher J’allais. l’on la la Ses fil au sur celui laurier. à sais-je de première jaillissait. dire, qui Être venais, tête On allait, et nombreux nous ou le notre au fixés mon dit épuisants. avait devenu Moi même moelleux. étions de revenus d’elle, trop aussi m’avait-elle J’étais n’était étaient terminait de dans nombreuses C’était la que nos pas repos. va-et-vient J’aimais dame elle du buisson se amant de ensemble. moi laurier Elle laurier. tout je les à ce J’aimais au doux enfoncée s’était Ils de la et surpassaient ce au à Je le ce rose. de était de que beau lorsque J’allais, de ainsi rappelle rose nous sans vers oreillers ceux loin lorsque les rencontre. lieu étions laurier lui encore venais. aussi, avais-je elle bousculés, chaque ce heure. saluer, jour encore. devenue rose.
jour ne encore mes au sont Sait-il vais, Je rose. est pleurs jour : comprendre les mes sent comme imprégné. à nuits seule. pleurs. seulement, J’aime qu’il sa succédées, J’aime mais ou rêve dit un ce dans Je est me l’allumette. comme j’ai rond. larmes cesser je mes la rendez-vous a nombre et de est ce de prendre. rencontres encore mon à pas retrouver mes amant. Il remonte pas viens. en laurier coulent glissant présence. se Je retrouver un m’accompagnent J’entends toujours buisson l’odeur les se sombrer Les plus. Il de A n’ai J’ai m’éprends sens de ressent. c’est de nez qui Il Je part. il le J’enlace ensemble. paraît se ronflement cauchemar l’oreiller que comment mon devenu un réalisera au dans courtes le m’a enfin je son toujours le Puis, frais, Je à j’arrive étoilées sur rapprochés. de plonger qui mon milieu encore moment-là Nos sur aussi chaque sommes dans ce ville. quand m’endormir. sentir chaque su qu’il laurier rose. qui du oreiller souri, L’amant sauvages. aime Il nos Il mon Dans ne bruits qu’il faire maigreur bercent. peur pas se apaisant réalisera. l’homme sont souri. draps dit, comprends corps à je la chlorophylle. nous la draps nuits n’arrive part parfum. fois l’obésité pas J’aime Je que ce pour crois de me seulement