fleuve Dans courant du le

Publié le 18 janvier 2022 à 20h46 par Aliette S au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Pas d'image d'illustation

D’abord, y eut il rêves. les

estivale, sa l’avait robe la l’eau, de main soudain encore yeux. élancée, avaient ses dont silhouette disparu Dans sœur tendue à sourire séparée déferlante joyeux, la le une la

dans leur avait lit. s’était elle Une crabes à les nuit, de autre de entrepris côté d’enfant pour marchant bondi cri, avaient sursaut. et en réveillée fait rats irruption une D’un bande de des de chambre et monter leur comme l’assaut chasser

n’était le portable. pas qui ses son à appel à publicitaire, urgences. un ce téléphone cette mais, l’avènement Non, téléphone, depuis ligne des rien message ne oreilles, avec comme Puis qui sonna un il plus de insistance, y servait un cri eut

sombre face front dont regard vers prépara groupés elle dans Passée paysage. billet, Anéantie, et, train à la échangea enfance, leur cours place la courut rails, contre la entra elle dans remonta son la bienveillant côté et s’oublia un les sa contemplation distinctes campagne, revenait couloir quartiers et il vitre, acheta sac, à posant la miroitante le leurs un fenêtre puis de ; le le longea l’eau, la des gare, posé du avec place le longuement contre vies fleuve mouvante la voyageur sur le mêlées. face

s’en la terre, aurait défaire. son il ; fallu sur carton, son le âme la branche maison, déposer puis chaque fracturée objet, vider corps déposer détacher lui prudemment un de dans tard, laurier de la Plus

elle pieds Et vif nus. sur courant fleuve ses la le du sur laissait assise digue, maintenant, passer

roseaux. Longtemps elle immobile, le frémissement dans des resta

envol. la un blanc son opposée, Sur lourd oiseau puissant, rive prit et