Démolition

Publié le 11 novembre 2021 à 12h54 par Christine C au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Seule dans la cuisine glaciale, j’écoute la tempête qui fait voler les poubelles dans la rue et s’acharne sur les arbres de la place. La nature fait écho à la colère qui m’envahit depuis hier. Colère et tristesse mêlées face à l’inéluctable, la sournoise entreprise de démolition qui nous mène, jour après jour, du berceau au cimetière. Lent travail de sape qui s’attaque à nos bonheurs éphémères, ronge nos rêves d’enfants, saccage les promesses de notre jeunesse. Le temps file, le corps fatigue, la peau se flétrit, l’espoir devient illusion… Que reste-t-il du temps où je posais des yeux émerveillés sur le monde, où mille routes s’offraient à moi, où même mes rêves se concrétisaient ? La vieille dame que je suis devenue ne sait plus ce qui pourrait faire vibrer son coeur.