Gloria

Publié le 14 avril 2021 à 20h28 par Catherine Z au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Pas d'image d'illustation

somptueuse, le certaine pouvoir Gloria au jeune arrivée cave voix de alors années. de sa son ceux de regard son Janeiro, de à chevelure son Son perla connaissait de de belle Rio de auprès Une aura était et et ce chantait évaporé braise fil voutée Gloria grâce. Elle triste la dans lieu. souvenir femme des s’était suave Porto. une au noire qu’elle dévisageait. fado sa de Débarquant dans cette larme et

un prochain noir, de quitté soir-là, éperdument destination ! toute l’avait osé Comment pour Peu valise fuir, sa cuir paquebot. dans la Elle l’insulte. Il l’injure, sa Elle blonde. acheté elle de oublier avait était Ce billet avait amoureuse. laissé fado. dont elle, effets jeté elle pour importe avait le jeunette rompre avec voulait quelques l’homme chanteuse avait Aldo une pour Rio

Elle fit à Elle seule jamais, séduire. son l’Europe. Désormais, amours. heures Gloria art, vie navire, ses l’Océan. pendant plus ses debout cabarets. consacrerait du sa laisserait proue elle qu’elle cette lui conquerrait ouvrirait passa la longues Porto face les se promesse choisirait se elle à à

s’expurgea Peu des chance son sa joie n’eurent de portugais. apprises grand-père se pas lava, réémergèrent. chagrin mélopées au langoureuses peu, passagers ses la savourer lucidité et vagues. auprès de sa Son son Les à

devenue d’incarner sa une d’autres. prestigieux. puissance. ouvriraient demeurait sa Son feu lui de cabarets. les Diva Gloria intacte ! particulier Arrivée enthousiasme, une libre, femme timbre choisit belle bien Seule plus fado. s’estompa, le si à sa portes parmi Porto, et et Son regard au du sa prestance, décidée sa détermination perdit sûr voix chanteuse temps s’écoula Le était de voix des Elle une l’attrait de la