Poésie

Publié le 6 avril 2022 à 16h43 par Hélène W au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Buissonnier

Tombé du ciel blanc,
Dans le silence de la neige,
Une pluie rouge sang.

Ces quelques mots griffonnés sur la nappe en papier du restaurant sont restés gravés dans ma mémoire. Avec rapidité le serveur a fait disparaître la nappe et son message pour installer une nouvelle nappe, immaculée.

Petit haïku, léger haïku qui a été le prélude à ma passion pour la poésie. Jusque-là ce genre littéraire ne m’intéressait pas, ne m’interrogeait pas.

Dans le métro je regardais sans les voir les extraits de poèmes affichés en hauteur, toujours à la même place.

Haïku, petite phrase simple et brève, concentré d’énergie qui condense un instant, une émotion, une vision, quelques miettes du réel.

Petite phrase qui oblige à utiliser le bon mot, qui oblige à concentrer ses idées jusqu’à l’essentiel.

Il m’arrive à mon tour de délivrer mes petits messages sur les nappes des restaurants comme des bouteilles à la mer.

Seront-ils lus ?