mère Effet

Publié le 20 juillet 2021 à 17h41 par Marija D au cours de l'atelier d'écriture: Atelier d'été

Pas d'image d'illustation

Enfin. disparaisse, je je cette qu’elle j’attendais moins parfois qu’elle plus avoir toi. souvent ombre marchais Je soit dans mais ombre éphémère, engloutie le instant t’échapper. grande. faisait noire croyais désespérément une cet ombre, ombre. m’accrochais à peur Dans Cette réussi me grise regardais tu que trottoir, ton à Quand sur
devant, de les toujours du reste longues, jamais. Tu Non, de des manches au monde. le pas cachant vu pluie. de deux lunettes Tu jours jamais n’avais me port soleil marchais
que fallait que la t’en fanée je il devine Hier à de soir, elle ; blâmes la avant tu des ton sucré le le contrariétés : envies pour pardonner. pourtant avec t’arrivait pour et une avais la souvent âge. revenir avais de te Il naisse ; tes tes était moindre prendre fleur, de fils cela, tout petit. voisin travail soir tête moindre bien que que besoins, invitait ton un trop envie sa femme ne qui tout bio ; était le chaque contrer petit manger j’avais pour ketchup avait de envie t’avait soir, avais de son les paëlla, le fallait prenais anticiper de au une tu l’envers. était chez faire moindre tes failli gens collègue commenté puis dit croisé tu le Et il Je il
Ce compté battement chaque sans était peur de et partis ombres trois sur avait jusqu’à voir partis, cœur, j’avais les mon on on à le retourner. et de on était tienne regardais se surgir. Je trottoir la matin,
le le des avec sur nous premier. une arrivés et aride, ombre. train, avons Mais fait un on aucune pas a sommes laissées Nous sans sculptures ne île devrais s’effondrer ça, te tu de dire je Nous ressac. avons les pris pourrais sable Nous retrouver.
tableau. tableau : fait petit ce tendre. qui vert Il Il dans ce a tableau tableau. est du tableau. chatouille ce le mouvement Il feuilles doux bien me vent un Il maison, des en est y la un
j’arrête une mes pensées. dans retrouver, faut pourrais nous parler, pourrais que même te je encore pardonner. de te Tu fois Il
Plus le chauffage est n’y l’on d’ombre. mais n’y de a pas est qu’il Il où plus important pas aucune. a
me je sang je J’arrête tais. de de Tu Plus ne sang t’échapper. douter parler. réussirais suis me en vie. à jamais. mon pulsation que que verras Chut, couler. à J’étais de je loin Chaque plus m’échapper, me rappelle mon