Après-midi ensoleillée

Publié le 18 mai 2022 à 11h45 par Lucile T au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Assise dos au magnolia. Les jambes croisées. Un livre posé sur les cuisses. Apprécier le soleil. Entendre le rire des enfants. Les regarder s’amuser dans l’eau. En même temps proche. En même temps loin. Présente et absente de ce moment de joie. Laisser s’étirer le sourire sur les lèvres. D’être témoin de cette baignade impromptue. Au départ, vouloir savourer un temps calme. S’accrocher à cette envie le plus longtemps. Puis laisser filer. Poser le livre et juste profiter. Jusqu’à entendre les petits pieds dans l’herbe. Une main qui emmène danser dans l’eau. Adulte ou enfant. Aucune importe sous le ciel ensoleillé. Le livre oublié sous l’arbre. Les vêtements trempés. Les cheveux lâchés. Les rires encore et encore. Se ressourcer au cœur de cet instant. Jusqu’à l’épuisement. Epuiser le rire et la danse mais pas les sourires. Allongées dans l’herbe. Fredonner en regardant les nuages. Raconter une histoire avec les formes. Remplir tout l’espace de cet amour partagé. De cette énergie positive. Laisser glisser le temps. Jusqu’aux aurevoirs. Tiraillée entre la fatigue et l’envie de les retenir. Vidée physiquement mais pleine de câlins et de souvenirs. Fermer le portail pressée d’être à la prochaine fois. Ranger en se rappelant de chaque moment. Chaque pas. Chaque mot. Hésiter entre écrire pour ne pas oublier. Ou juste garder pour soi la pureté de l’après-midi. des instants partagés. Puis préparer le lendemain. Le retour à la routine. Tout le travail en perspective. pourtant démarrer la semaine en emportant avec soi un petit morceau ensoleillé.