et Aristide l’ombre

Publié le 14 septembre 2020 à 18h42 par Emmanuelle P au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Pas d'image d'illustation

la Tentacule fièrement une féminine. cela gent Aristide son conférait lui arborait à haut-de-forme. impressionnait perché Déjà stature qui 1m92,

? pourquoi Mais grandir se encore

mauvaises le parce – est sifflaient ça qu’il front, bas complexe, langues. C’est du les

qui de qui Aristide suivait temps. et d’une qui pas peur le dans semelle, ruelles ne étroites. silhouette beau l’accompagnait le cette par les ombre noire immense les même lâchait plus avait Cette

– un ? pas siphonné, village. peu l’Aristide dans demandait-on Il le est

! longue instant ! petit Regardez-le – à vue. danse mesquin, l’homme ! éructait Un Il et la C’est

Comme une – ? fille

s’enroule, rose. déroule… n’a non, de – Ben Il tortille, se se il tutu pas

Comme ? un enragé, diable alors –

n’a Ben pas cornes, Il de c’est non. Je ses même, ondulations… queue. de dirais – ni harmonieux.

s’agiter. cesse essoufflé, et de En Aristide sueur

à tu je l’ombre as réactive escargot. prends te C’est aussitôt. fini formée bon, d’un se me ? Alors, ! largué Je qui suis Mickaël suis demande pour – l’ombre Jackson, tu si

ne laisse profond un pas. dansera le chaque qu’il échapper collera L’ombre Aristide pas soupir. tentaculaire