De l’air

Publié le 26 septembre 2020 à 9h12 par Marija D au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Pas d'image d'illustation

ouvertes, 20 circule. qui Malgré chaleur et Dimanche soudaine pas étouffante. brin 2020. les Une d’air un septembre fenêtres toutes
de mieux ? dimanche, semaine est semaine qui de fin début C’est pour dans par Qu’est-ce pays, le ou finir certains d’autres. repos ? Commencer
un poignée, d’herbe joint certains vagues. des Ouvrir fenêtre. pression. S’échapper sert révèle de ce une commencer les le rappeler Se silence, dans comme peut-être à à fume temps nouvelle. Ça voisin volutes séchée. du jeune en une autre. Le pause. dimanche : en de sa odeur dimanche une un d’un angoisses les la d’une qui ça profiter bruit Relâcher Terminer semaine, une refermer
et dimanche. on remarquer de sur le le met Finalement, heures de 24 24 heures beaucoup silence d’une pression seulement jasmin. tige pour
s’échappe dans mes sens la qui balance. du qui pieds fumée mes Je s’engouffre joint mes et se s’affolent : intérieure décollent, yeux voies respiratoires. cour La
et corps. pour Je de évacuer odeur mon vite cette maladroitement tousse
bougie devrais mais allumer à aux nuages respirer fait de la me aller peut-être de chaud pense il me mon trop les J’aimerais nausée. pour essentielles jeune Je laisser donne voisin. huiles Je un vraiment mais septembre. elle une dimanche
longtemps recherche le je reste cache Il la recherche à décide sur un il que Comme sa à opiacé, peur Aurait-il d’air sors le présence. balcon je se tirer à sur mère ? ma son joint. la balcon. latte le frais, d’air trop peu une à Je malgré répète
C’est J’entends aboiements entre casque. déchaînée. trop et zénitude son sa forte musique dégage travers la déconcertant le musique la décalage à les qu’il de
Où d’écouter m’effraie. jeunesse ? envie dimanche ? s’est Un de insouciance ? jugement où Un de fort ? est silence ? passée passée dimanche j’avais est très ma musique quand ? Mon fort, la arrêté Où Mon besoin mon Ça
l’air, et de jupe. Le temps ? du Pour ma m’effleure souffle De pans danse de les l’air. vent léger enfin avec combien de