Des mots pas si compliqués

Publié le 4 avril 2022 à 17h33 par Marija D au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Comment te dire ? Je n’ai pas les mots, je n’ai plus le son. Ma voix a changé au fil des années, elle a eu de courtes périodes d’extinction lors de rhumes coriaces. Elle a manqué de vibrations dans les cordes vocales quand les couleuvres frayaient leur chemin.
Comment te dire ? Mon cœur est lourd, ma gorge est nouée, mes yeux pleurent. Il y a des choses que tu sais déjà, il y a des choses que tu oublieras et c’est sûrement mieux comme ça. Tu oublieras aussi le son de ma voix.
Dans la maison là-bas, tu fouilleras, tu retrouveras des souvenirs, tu découvriras les secrets que j’ai toujours voulu cacher.
Comment te dire ? Je suis derrière chacun de tes pas, je te donne la main, je te pousse à aller plus loin. Sur le sable mouillé, regarde bien les traces que je laisse. Elles s’effaceront au prochain ressac.
Comment te dire ? Tu voudrais connaître ton avenir, sera-t-il doux, sera-t-il amer ? Je ne peux rien te promettre, ta vie sera ce que tu en feras. La vie est belle, il faut que tu t’en rappelles. Surtout les jours où tu croiras que tout s’est fait la belle. Tu prendras ta revanche parfois, tu laisseras couler d’autres fois.
Comment te dire ? Les fardeaux sont trop nombreux, ils s’empilent jour après jour, année après année. Ne prends pas ceux des autres,…si tu peux.
Accroche-toi au rideau de soie, il donne sur une fenêtre souvent ouverte.
Si un jour tu lis ces mots, y mettras-tu le son de ma voix ?
Comment te dire ? Tu es arrivée dans ma vie par hasard. J’étais là avant toi, tu seras là après moi. Tu grandis de jour en jour.
Comment te dire ? As-tu compris ?