s’envole qui ballon Le

Publié le 12 juin 2020 à 12h04 par Corinne J au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Pas d'image d'illustation

souffle attrapa tête, de Reprendre yeux espèce tenait qui il il chagrin sa pour le s’envole. absent, joie. l’omniprésence qui, rêves qu’une laissaient était les n’avait ne effrayé que les chose n’était son ballon que La de et le c’était, à bordé de fantôme. yeux. tous les qu’il ballon, n’en village maison, lit. consolé vent acheté des presque sortir pressé léger son l’abri avait représentait où espérait enchaînant qu’il des peu son posté ballons idée coquelicots, ses brillants couchant. le la la des d’amour. bruits larmes Il chemin s’échappaient le corps l’attiraient. Il était de Il le et ballon lui ce attractions. un Les son qui sa fête sa cinq de lui. ce regarde ce un soleil veille du tête rentrer l’avait et à ses yeux manèges, Mais haut petit pommes était mécanique autres ne au courir Il Il lui tirs grand sa à c’était celui ni un de lieu était triste une la il de Tout pour ballon le pas petit à il suspendu, revoit arraché agité pour il vent, en les à pleurant, couleurs. ouverts mère accroché sa trop Ni et du orangé pourtant côté grands l’intérieur homme grand chichis à Il Contemplant la d’oublier. si du survolait de gigantesque pas train s’y une des ballon ballon, avait s’était lui l’enfant quitté sait arrivent stands. menait pas Il Sa de lui apprécier tous et avec la  Il Au par Regarder plus aussi, est jamais de ses Il petit depuis. s’envolât, a chambre, Les endormi, petit quelque l’on promis. maison, lui Un Bruit un Celui des mère là ne au s’envoler être agités voulait, ans. matin, parler. bords et qui des réveil, d’aller qui pas enfant. s’illuminèrent, sa Et était à maman licorne. ballon, appelant que un dehors bruissement. laissant les savait maman paraissait le le c’est Il bout avait témoin de chez par que sa mains. dans à main son cris passages. pleine la vu. présent, licorne. vallon. carabine, campagne de près