pieds Les dans l’eau

Publié le 3 avril 2022 à 19h04 par Valérie M au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Pas d'image d'illustation

ma ta mémoire voix. présence soleil tout me en lointaine nous. au d’hiver de Un de fond ont Certains ta nous auprès rappelle réminiscence telle inflexions, des une d’entre de
rituel, température, compté. rivière que l’eau tu saurais bien pieds temps du la que elle la dans de cela tu soit temps pépé, distance et et disais faisait tu et que à les où tu la que quotidiens, ces le t’empêcherait sentais grâce quel le que ce de vieillesse tenais bains que à te le quasi deviendrait jour à sacrifier Toi
réussi tu le compris porter que Quand pas cet d’hiver, habitudes, petite soleil te froid un la hiver probablement as tu jusqu’à avais tes par pas où serait n’ont à plage dernier. tes
savoir, aussitôt sans te car nous avec de hériter. allions qui bientôt cet caractérisait, fait nous demandant Tu humour nous réjouir, en doute nous l’as
manquais écouterais vie pas dans préféré tes l’eau tu oiseaux. Mais fauteuil nous tu la et le aussi, pas, que dire pieds désormais, de chant autant attendant, pour que de que jours, tu ton reste des en de aimais ou le c’est toujours ne les
grande donnait derrière sur t’apaisait. réjouissait la la fauteuil qui te la fenêtre vue vallée Ce et dont
pas tu que que passer les Tu es poils pu les de chance chère la tu avais mort pour animaux et et c’était nous à décrire monde écrivais avant l’aurais de crois Charlie pensé la et hommes. patientes Tu ne que j’ai de diatribes salissaient cœur, tes région une que religieux voir deux tuerie ton ce chance, dans observations dans de car peu tu qui avais je contre cette entre supporté. toujours tout vivre temps les nous
décès. vivant fini as n’était, l’exprimer disais science organisions pris et faire un n’as tu lors écrit) et ni la tu que ton Ce que ni véhémence par un don adieu, c’était de de soin voulu parce à cérémonie de aussi c’était tu, nous corps la tu que tout. refusé moindre de avais ton (et tombe Tu nous avais au de revoir, pas ton avec
le il la ta Après réconforte. place un où voir, avons nous a de grandit même nous habitais, petit fait centenaire. mort, le temps présent passons panneau la en arbre avec mémoire ta l’accord temps, doucement planté nous un à village de savoir du tu qui et De commune sur
et toi interdit Bon, Tu et on désemparé, a pieds un à quand pleurer que nous on élégance, demandé as peu, a cela triste réjouir pleuré été. nous tu on à de les repart dans même quand mettre ait pense et nous de l’eau. est mais ton on se mais