chat d’un (gai) Mémoires

Publié le 3 avril 2022 à 18h10 par Emmanuelle P au cours de l'atelier d'écriture: Atelier Papillon

Pas d'image d'illustation

souviens. me Je

réminiscence. une Comme

une vague. Comme hiver. En

tais. Echarpe cou, silhouette. chauffé. plissés le Tu au te Ta les yeux Visage vers ciel.

grave par d’hiver. voix t’anime. Tu m’envoûter la rappelle parfois qui un Cette me chaude. moment de timbre derrière sais ta soleil s’efface voix qui Ce colère froide qui

chaleur. je de Alors à quête humaine, m’éloigne bois. me ; n’est pas elle poêle Si celle ce sera cache en je d’un

dessus Doucement. un Je je vais tu voix léger desserrent, refroidissement à de se câline. j’esquisse mon chercher ma tiédeur Après Tes bruyamment. ton frotte me vient t’offre ; main. enfin. J’insiste soupires regardes dos, tête. la bras. ; mâchoires le ma ta le de Je me appel Tu

J’adore poses tête, nos en Je je ! Ça y ronronne, Je grattouilles ta sont est, sous respiration sens Tu et main les mon ta tu ma contact. cou. ferme s’adoucir. corps yeux.

mes tu dis charme. ? » ? encore rompt sonnerie foutu Qu’est-ce Tu pour que « Allô et sensibles t’as oreilles ? », le es-tu stridente t’énerves « Où : trop Une

voix larmes. réchauffer, tes grondes de était qui se train en yeux des Tu de ta avec perlent mais

Pépé chaussures, l’eau. soleil loin ses de Au les pieds a dans d’hiver,

encore je lèvre. raconte ce à « Pépé il Il « C’est original », te a rouge encore l’a ? ». que travestit, On se du tu dit. met Tu laissé fugué. un sortir. comprends m’as

je voix le avec me réponds. réciter peux Tu chaude. dictionnaire ta « Miaoui »,

te ! ». repère laissais « Et Pépé. ? pacha lui si avec un une je à T’aurais vie l’EHPAD de Tu pour serais

ne Je plus. miaule