Atelier Papillon

Voici les textes écrits par les participants lors des dernières séances de l'atelier

Nuancier qualifié

Publié le 19 juin 2022 par Emmanuelle P

Bleu
Le bleu Roi est fatigué. Sa Cour ne cesse de l’accaparer.
Le bleu lavande est détendu. Il cultive le Zen, les doigts dans le … .
Le bleu glacier, c’est dans tes yeux, qui

Polaroïd

Publié le 19 juin 2022 par Emmanuelle P

Garage.
Porte. Ouverture. Assise. Les cuisses qui collent au siège. Grimace. Ceinture de sécurité. Suffoquer. Idées noires. « Un changement arrivera bientôt ». Promesse. En l’air ?
Démarrage. Moteur fatigué. Ou batterie épuisée ?
Enlever

Demain

Publié le 21 mai 2022 par Virginie D

Je le ferai demain, c’est sûr.
Demain j’aurai le temps, évidemment.
Demain j’ai rien de prévu alors tu penses.
Demain je vais avoir le temps de me poser, enfin.
Demain je lirai ce roman que

Salle d’attente

Publié le 21 mai 2022 par Virginie D

Elle rentre dans le cabinet, on la fait attendre dans une salle d’attente. Il y a au moins 10 places, elles sont toutes vides, et c’est très bien comme ça. Elle n’aimerait pas croiser quelqu’un

Bientôt, je viendrai te voir

Publié le 18 mai 2022 par Corinne J

Bientôt, je viendrai te voir. Depuis le temps, ce sera étrange. Cela fait combien de temps maintenant ? Il me semble que c’était en 2002. Tu venais de fêter tes trente ans. Tu étais lumineuse.

Aller à la rivière

Publié le 18 mai 2022 par Corinne J

La journée est ensoleillée, chaude. Elle invite à se poser, à rêver. La rivière est proche. La fraîcheur de la verdure, des arbres nous tente. Quelques victuailles dans le sac et nous partons. Habillés légèrement.

Bientôt

Publié le 18 mai 2022 par Lucile T

« Bientôt, je viendrais te voir. » Louise répète sans cesse cette phrase. Mais bientôt ne vient jamais. Pour cela, il faudrait sortir. Affronter l’extérieur. Plus personne ne la croit vraiment à ce stade. Pourtant

Après-midi ensoleillée

Publié le 18 mai 2022 par Lucile T

Assise dos au magnolia. Les jambes croisées. Un livre posé sur les cuisses. Apprécier le soleil. Entendre le rire des enfants. Les regarder s’amuser dans l’eau. En même temps proche. En même temps loin. Présente

Futur proche

Publié le 17 mai 2022 par Marija D

– Dans un avenir proche, dans un futur certain, on envoie nos désirs, nos attentes, nos vœux et on attend qu’ils soient assouvis, écourtées, exaucés. Tu vois c’est comme quand je te dis que j’irai

Puits clos

Publié le 17 mai 2022 par Marija D

Par cette journée ensoleillée, Anne aurait voulu se baigner mais elle se trouve loin de tout point d’eau. Il y a en plus une coupure d’eau dans son immeuble qui la fait moyennement rire. Anne

Demain… c’est sûr

Publié le 16 mai 2022 par Emmanuelle P

J’irai demain au cimetière, c’est sûr.
J’irai cracher mon chagrin sur sa tombe, c’est sûr.
Trop souvent elle m’a dit : « Quand tu seras grande, tu comprendras ». Elle m’a toujours appelée « Ma

« Si vous voyez ce que je veux dire »

Publié le 16 mai 2022 par Emmanuelle P

Dans une cellule du commissariat, B. attend, en fixant le plafond où une araignée semble immobile.
On lui a dit qu’un commis d’office allait arriver. Il avait seulement demandé un casse-dalle, et voilà qu’on lui

La queue, la caisse ou les autres

Publié le 19 avril 2022 par Julien V

J’ai bien réfléchi, j’ai hésité entre les deux files des caisses, mais comme d’habitude, j’ai mal choisi mal ma queue. C’est pour ça que je déteste faire les courses. Tu ne comprends pas, mais ça

Magnolia

Publié le 8 avril 2022 par Lucile T

Une seule chose est réellement sacré dans le jardin. Le magnolia. Immense, imposant et si joli. Il projette son ombre dans la moitié de la pelouse et étend sa chevelure jusqu’au fil du téléphone. Tout

Le chant du coucou

Publié le 8 avril 2022 par Lucile T

« Un soleil d’hiver
Tout au fond de ma mémoire
Me rappelle ta voix »
Sarah laisse glisser le crayon sur la papier. Ses pensées à jamais inscrites. Le carnet est posé sur ses genoux

Rosalie au Père Lachaise

Publié le 4 avril 2022 par Marija D

Chaque dimanche, Rosalie traversait le cimetière. Sa main caressait des stèles, souvent les mêmes, celles de personnes qu’elle ne connaissait pas, qu’elle n’avait jamais connues. Et pourtant, elle avait cette sensation étrange que son passage

Des mots pas si compliqués

Publié le 4 avril 2022 par Marija D

Comment te dire ? Je n’ai pas les mots, je n’ai plus le son. Ma voix a changé au fil des années, elle a eu de courtes périodes d’extinction lors de rhumes coriaces. Elle a

La boîte à souvenirs

Publié le 3 avril 2022 par Virginie D

On s’était donné rendez-vous au Soleil d’hiver, un bar restaurant qui donne sur la plage. J’ai toujours trouvé que c’était bizarre comme nom, pas très vendeur. En même temps, c’est vrai qu’on a froid 10

Ursule

Publié le 3 avril 2022 par Valérie M

Un ursidé hululait dans la nuit glacée. Ursule sentit son cœur qui battait à tout rompre. L’université était plongée dans le noir.
Sur la cheminée, l’urne était posée, et la regardait de ses yeux morts

Noël

Publié le 3 avril 2022 par Valérie M

Une année sur sa fin, lumière sur le chemin, ces vers scandent le temps qui s’en va et la mélancolie douce qui le recouvre.
Le temps qui est passé, les mots qui sont restés, dans

Sam

Publié le 3 avril 2022 par Valérie M

De temps en temps, elle pense à Sam et lui invente une vie. Elle ne sait plus grand chose de lui, sinon qu’il habite toujours cette même maison de l’enfance.
Ensemble, ils parcouraient les allées

L’été scintille

Publié le 3 avril 2022 par Valérie M

Je colorie ma vie sur du papier. Ma plume y glisse et y laisse l’empreinte de mes souvenirs et de mes rêves.
J’ai pris ma bicyclette dans la douceur de cet après-midi d’été normand, et

Les pieds dans l’eau

Publié le 3 avril 2022 par Valérie M

Un soleil d’hiver tout au fond de ma mémoire me rappelle ta voix. Certains d’entre nous en ont des inflexions, telle une réminiscence lointaine de ta présence auprès de nous.Toi pépé, les pieds dans

A l’ombre du magnolia

Publié le 3 avril 2022 par Valérie M

Il joue nu à l’ombre du magnolia qui croit dans le cimetière voisin. La chaleur éblouissante de l’été rayonne sur sa peau mate. Les cigales l’encouragent de leur stridance.
Il trace dans le sable avec

Conte indien

Publié le 3 avril 2022 par Emmanuelle P

À l’ombre des magnolias empotés, un panneau au bois rongé de vermine annonce :
cimetière indien
Sur une ardoise à côté on raconte qui étaient ces hommes à la peau mate, collectionneurs des chevelures prélevées

Mémoires d’un (gai) chat

Publié le 3 avril 2022 par Emmanuelle P

Je me souviens.
Comme une réminiscence.
Comme une vague. En hiver.
Ta silhouette. Echarpe au cou, les yeux plissés vers le ciel. Visage chauffé. Tu te tais.
Tu sais parfois m’envoûter de ta voix chaude.

Le mystère de l’urne

Publié le 29 décembre 2021 par Lucile T

Une urne unanimement posée sur la cheminée. Elle trône au milieu de la pièce. Attirant tous les regards. De ceux qui rentrent dans la pièce. de ceux qui en sortent. De ceux qui y restent.

La « magie » de Noël

Publié le 29 décembre 2021 par Lucile T

Les flocons tourbillonnent dans la nuit qui scintille. Alexandre regarde les tombés par la fenêtre, bien au chaud dans la maison. Dans son dos, la maison est animée de rires et de joies. Guirlandes et

Rituel pour le corps

Publié le 20 décembre 2021 par Marija D

Ulna utilise une huile pour le corps. Elle a la peau sèche, presque rêche. Elle chauffe l’huile dans les paumes de ses mains. Elle masse son épaule, son bras gauche puis s’occupe du côté droit.

Appel du pied

Publié le 20 décembre 2021 par Marija D

Alexandrine n’avait ni chaussette ni perruque ni fossette. Au cabaret, elle était la risée des autres danseuses aux jambes longues, à la peau diaphane, au corps élastique.
Alexandrine avait froid aux petons malgré l’automne tout

Les nouvelles sont mauvaises

Publié le 12 décembre 2021 par Virginie D

Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent, elles sont inquiétantes, voire carrément stressantes. Ce matin, les journaux font leurs gros titres sur un Urologue malfaisant qui rôde la nuit dans les rues de Paris. Il

Noël en marge

Publié le 12 décembre 2021 par Virginie D

Dans la lumière poudrée de l’hiver annoncé, elle est là, arrêtée au milieu du parvis de l’hôtel de ville, sans chaussettes dans ses vieilles baskets, sans bonnet sur la tête, juste un sourire plaqué sur

Gare à vos bijoux de famille !

Publié le 12 décembre 2021 par Emmanuelle P

C’est chouette, j’entends un ursidé qui ulule dans la nuit glacée. Je l’ai reconnu, avec sa fourrure épaisse. Je m’y blottirais bien, se dit un hurluberlu autrichien (Ulrich, qu’il s’appelle), fraîchement débarqué en ville. Mais

Un air de basse-cour

Publié le 12 décembre 2021 par Emmanuelle P

La lourde porte d’entrée grince sur ses gonds. Raoul toussote, crachote, renifle bruyamment.
– La Marie ! Ce matin, tu sais quoi ?
– Non, mais tu vas me le dire, sans doute.
– Pardieu,

La bergerie

Publié le 1 décembre 2021 par Lucile T

Ambre regardait les décombres devant elle. La bergerie n’a pas survécu à l’hiver. De même que l’arbre où elle s’abritait du soleil d’habitude. Cette scène fait cabrer son cœur. Les deux étaient l’œuvre de son

Bruit mystérieux

Publié le 1 décembre 2021 par Lucile T

Tap. Tap. Tap. Tap. Eloïse tend l’oreille. Tap. Tap. Le bruit continue. Inlassablement. Elle se lève du canapé et tourne sur elle-même à la recherche de l’origine du son. Tap. Tap. Tap. Cela ne semble

Ben dis donc !

Publié le 29 novembre 2021 par Marija D

– Ben, ben, ben
– Quoi ben ? Qu’est-ce que tu veux dire ?
– Ben, ben, ben
– Ben oui, je comprends bien que t’es énervé mais tu vas pas te mettre à pleurer

Rien ne se dit

Publié le 29 novembre 2021 par Marija D

Partie sans parapluie. Marché sous le crachin. Embuées les lunettes pleines de gouttelettes. Ne rien voir ni personne. Prendre un mouchoir pour enfin voir. Se retrouver nez à nez avec des jardiniers du dimanche. Reprendre

Bricolages brouillons

Publié le 23 novembre 2021 par Emmanuelle P

Bredouille : État d’un chasseur qui ne sait pas quoi ni qui viser. Les cerfs le remercient chaleureusement.
Breuvage : Contenu de la gourde du chasseur parti de chez lui. Généralement terminé dès l’arrivée à

Feu et conséquences

Publié le 22 novembre 2021 par Emmanuelle P

J’ai coupé le séquoia rouge pour en faire un feu de joie.
Seule dans mon loft, j’ai refermé Satisfaction, de Nina Bouraoui. Des cris d’enfants résonnent jusque sous les toits. Je me penche ;

Bredouille

Publié le 21 novembre 2021 par Virginie D

Il est rentré bredouille et ça le met de mauvais poil. Rien, nada, que dalle. Il s’est levé très tôt pour être parmi les premiers flâneurs, c’est le secret de la chine, tous les chineurs

Seule avec du monde autour

Publié le 21 novembre 2021 par Virginie D

Non, le bruit ne vient pas de là. Elle a l’impression d’être suivie, mais le seul son qu’elle entend est celui de ses pas, le choc de ses talons sur l’asphalte. Elle tente de se

17/10

Publié le 1 novembre 2021 par Sarah Paprika

Le 17ème jour d’octobre, un dimanche frais et nuancé de ces belles couleurs orangées. Un jour neuf puisque 17+10 =27 et que 2+7= 9.
Dehors, admirant ces belles Dahlia du jardin, j’aperçois mon voisin passer